Fermer
France

L’Etat a mis en service son site Histovec permettant de connaître certains éléments de l’historique d’un VO

Analyse de presse de 14H00 - Le #Gouvernement - #Internet - #Occasion - #véhicules
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Pour prévenir notamment le risque de remise à la route de véhicules hors d’usage, le ministère de l’Intérieur vient de mettre en service son site Histovec permettant de connaître certains éléments de l’historique d’un véhicule de seconde main. L’objectif est de permettre à tout propriétaire de véhicules d’occasion, professionnel ou particulier, de générer un rapport sur l’historique de son VO avant la revente. Et donc, dans le cas de l’acheteur, d’avoir la possibilité de connaître cet historique avant de concrétiser son achat », indique le ministère de l’intérieur.

« Le but est de rassurer l’acheteur, mais aussi d’être contre la fraude lors de la revente de voiture d’occasion, et d’éviter les accidents mortels », note le ministère. Via ce site, le propriétaire rentre certaines informations inscrites sur la carte grise et l’historique des faits marquants enregistrés dans le SIV (système d’immatriculation des véhicules), utilisé par certains services comme les forces de l’ordre. Peuvent être ainsi connus, la date de mise en circulation, les changements de propriétaire, les sinistres à réparation contrôlée ou encore la situation administrative du véhicule (gage, opposition, vol). Cet historique des faits marquants peut être partagé par le vendeur à l’acheteur, tout comme l’acheteur peut accéder au rapport officiel hébergé sur le site de l’administration.

L’acquéreur peut également, à partir d’Histovec, envoyer un courriel type au vendeur afin de réclamer cet historique. Le site, testé dans un premier temps avec des concessionnaires aguerris dans l’activité VO, n’est pour le moment disponible qu’en version bêta, sa version définitive devrait être prête pour la fin de l’année.

Source : JOURNALAUTO.COM (30/10/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.