Fermer
Espagne

L’Espagne signe un protocole d’accord avec la Chine dans les véhicules électriques

Analyse de presse de 14H00 - Le #Accord - #batteries - #Gouvernement - #Mobilité - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le secrétaire général espagnol à l’Industrie, Raül Blanco, a signé avec le secrétaire général de Chine EV100, Zhang Yongwei, un protocole d’accord en vue d’entamer des discussions qui conduiront à la création d’un « pôle technologique commun pour la mobilité, qui promeut un écosystème innovant dans le secteur des véhicules à énergies alternatives et de la mobilité future ». L’accord constitue un premier pas vers la construction d’une usine de batteries en Espagne, souligne M. Blanco.

Cet écosystème « permettra le développement de projets technologiques dans le domaine de la mobilité durable et connectée, qui pourraient être mis en place sur différents territoires, avec la participation d’acteurs publics et privés des deux pays ».

Raül Blanco s’est entretenu avec diverses multinationales chinoises, notamment BAIC, par le biais de sa filiale BJEV, qui a des accords avec de nombreuses entreprises occidentales et qui dispose, depuis 2016, d’un centre de Recherche et Développement à Barcelone.

M. Blanco s’est également entretenu avec les dirigeants de start-up NIO, qui développe des véhicules 100 % électriques, ainsi qu’avec le fabricant chinois de batteries Guoxuan High-Tech, pour étudier son implantation future en Espagne.

Source : EL MUNDO (11/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.