Fermer
France

Les vols de voitures ont augmenté de 2,3 % en 2015

Le #Vol
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) a annoncé que les vols de voitures en France métropolitaine avaient augmenté de 2,3 % en 2015, alors qu’ils avaient reculé de 3,2 % l’année précédente. La police et la gendarmerie en ont enregistré 110 000 l’an dernier, soit à peu de choses près autant qu’en 2013. Du côté des deux-roues motorisés, ce sont quelque 60 000 vols qui ont été comptabilisés, en repli de 3,9 %. Avec un total de 168 630 véhicules volés, on observe au final une stabilisation du nombre de vols en 2015.

Les fréquences de vols n’en sont pas moins demeurées très différentes d’une région à l’autre. Si le ratio de vols de véhicules pour 1 000 habitants s’est élevé l’an dernier à 1,2 en Bretagne et à 1,5 en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, il a atteint 4,1 en Ile-de-France et 4,5 en région Paca. Les départements les plus touchés ont été les Bouches-du-Rhône (6,1), la Seine-Saint-Denis (4,8), le Val-d’Oise (4,6), l’Essonne (4,3), l’Oise (4,3), le Val-de-Marne (4,3) et Paris (4,1). Les départements les moins touchés ont été la Manche (0,7) et la Creuse (0,7). (JOURNALAUTO.COM 28/1/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.