Fermer
Europe

Les voitures diesel modernes émettent peu sur route

Analyse de presse de 14H00 - Le #ACEA - #Diesel - #Emissions - #Euro 6 - #NOx - #WLTP
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

De nouvelles données publiées par l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) amènent la preuve que les voitures diesel de dernière génération sont responsables de peu d’émissions polluantes. Ces données ont été mesurées en conditions réelles de conduite par les conducteurs de diverses autorités nationales d’approbation. Quelque 270 nouvelles automobiles satisfaisant à la norme Euro6d-TEMP ont été lancées sur le marché européen l’année dernière. Les nouvelles données montrent que toutes ces voitures diesel ont obtenu des résultats bien en-dessous du seuil du test d’émissions de Nox en conditions réelles de conduite, qui s’applique à tous les nouveaux types de voitures depuis septembre 2017. De plus, la plupart de ces véhicules présentent déjà des résultats en-dessous du seuil d’émissions de NOx plus strict qui sera obligatoire à partir de janvier 2020.

Les tests en conditions réelles de conduite mesurent les principaux polluants, tels que les Nox et les particules, émis par les voitures lorsqu’elles sont conduites sur des routes publiques dans des conditions diverses. Ces tests assurent ainsi que les niveaux mesurés en laboratoire dans le cadre des procédures WLTP soient confirmés sur la route et que les seuils légaux ne soient pas dépassés lors de la conduite au quotidien.

« Ces nouvelles données prouvent que les voitures diesel modernes, encouragées par les politiques de renouvellement de flottes et associées à des motorisations alternatives, vont jouer un rôle important pour aider les villes à atteindre leurs objectifs de qualité de l’air. Parallèlement, les véhicules diesel vont rester importants pour réduire les émissions de CO2 à court et moyen termes, même si tous les constructeurs développent leur offre de voitures à recharge électrique », explique le secrétaire général de l’Acea Erik Jonnaert. « Les constructeurs automobiles ont largement investi pour obtenir rapidement ces réductions massives d’émissions de Nox. Il est important de dé-diaboliser la technologie diesel dans son ensemble. Au lieu de cela, nous devons différencier la flotte d’anciens modèles diesel et la dernière génération de véhicules », ajoute-t-il.

Ces données confirment les résultats obtenus par d’autres organismes. L’Adac a ainsi réalisé récemment des tests de véhicules diesel en conditions réelles de conduite qui ont démontré que les modèles modernes émettaient 85 % de Nox en moins que la moyenne des voitures satisfaisant à la norme Euro-5 (- 95 % à – 99 % pour les modèles Euro-6 les plus performants).

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA (5/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.