Fermer
Norvège

Les ventes de voitures électriques explosent en Norvège

Le #Véhicule électrique - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Près de 20 % des voitures neuves vendues en Norvège depuis le début de l’année sont des modèles électriques, selon le Conseil d’information sur le trafic routier (OFV). Dopées par l’arrivée de la version électrique de la très populaire Golf de Volkswagen, les ventes de véhicules électriques représentent 18 % des nouvelles immatriculations de voitures particulières, contre 10,6 % à la même période l’an dernier, a indiqué l’OFV.

« Cela montre que la politique norvégienne en matière de voiture électrique fonctionne bien », a indiqué la responsable de l’association norvégienne pour la voiture électrique Christina Bu à l’AFP (25/2/15). « C’est très important parce que d’autres pays s’en inspirent », a ajouté Mme Bu, citant la mise en place de mesures incitatives en France et au Royaume-Uni.

En Norvège, les véhicules électriques sont quasiment exemptés de taxes, ce qui les rend plus abordables. Les modèles électriques bénéficient en outre de nombreux autres privilèges comme le droit d’emprunter les couloirs de transport collectif, le stationnement gratuit dans les parkings publics et l’exemption de paiement aux péages urbains.

Les mesures incitatives doivent être maintenues au moins jusqu’à la fin 2017 ou jusqu’à ce que 50 000 voitures électriques aient été vendues. Fin janvier, le nombre dépassait déjà 43 000. Mme Bu insiste sur la nécessité de maintenir ces mesures incitatives encore quelques années. Si elles étaient retirées prématurément, le marché risquerait de s’effondrer, a-t-elle fait valoir.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.