Fermer
Union européenne

Les ventes de pneumatiques ont progressé au premier semestre

Le #Pneumatique - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après les chiffres publiés par l’association « European tyre and rubber manufacturers association » (ETRMA), les ventes de pneus destinés aux véhicules légers ont progressé de 8 % au premier semestre de 2014, celles de pneus pour poids lourds de 10 % et celles de pneus pour deux-roues de 8 %.

Cette hausse ne permet toutefois pas de compenser les pertes de volumes occasionnées par deux années consécutives de baisse. Il s’agit donc « d’un résultat mitigé » pour l’ETRMA, qui souligne notamment les tassements de volumes de ventes de pneus TC4 (Tourisme, camionnette, 4×4) au Royaume-Uni (- 1 %) et en Espagne (- 1 %). L’association voit néanmoins dans ces premiers résultats « une stabilisation du marché » qui laisserait augurer « des chiffres positifs en fin d’année ».

Si la reprise semble se confirmer à l’échelle du continent, la France ne parviendrait pas, elle, à s’inscrire dans cette tendance. En effet, d’après les chiffres que LARGUS.FR (15/7/14) s’est procurés, les ventes de pneus de rechange auraient affiché un repli de 2,8 % en mai et n’auraient progressé que de 1,5 % depuis le début d’année.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.