Fermer
Danemark

Les véhicules électriques n’ont plus le vent en poupe au Danemark

Le #Fiscalité - #Hybride rechargeable - #Véhicule électrique - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La voiture électrique n’a plus la cote au au Danemark, où le gouvernement avait annoncé fin 2015 que les avantages fiscaux accordés à ces véhicules seraient supprimés progressivement entre 2016 et 2020.

Au premier trimestre, les ventes de voitures électriques et d’hybrides rechargeables au Danemark ont plongé de 61 %, alors qu’elles ont bondi de près de 80 % en Suède et augmenté de 30 % en moyenne dans l’Union européenne, selon l’ACEA (association des constructeurs européens d’automobiles). En 2015, les Danois avaient acheté 5 298 véhicules électriques, plus de dix fois plus que les Italiens qui sont bien plus nombreux.

Pour Laerke Flader, responsable de l’Alliance danoise du véhicule électrique, le nouveau régime fiscal au Danemark « a complètement tué le marché ». Au vu de l’effondrement de la demande, le gouvernement a révisé sa copie au mois d’avril. Les véhicules électriques devraient désormais être soumis à une taxe d’immatriculation de 40 % en 2019, de 65 % en 2020, de 90 % en 2021 et de 100 % en 2022. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 1/6/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.