Fermer
France

Les véhicules diesel récents pourraient devenir éligibles à la vignette Crit’Air 1

Analyse de presse de 14H00 - Le #Crit'Air - #Diesel - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après Le Monde, le gouvernement étudierait un plan visant à permettre aux véhicules diesel les plus récents de bénéficier d’un certificat de qualité de l’air de niveau 1, dite « vignette Crit’Air 1 ». Actuellement, les voitures roulant au gazole satisfaisant aux normes Euro-5 et Euro-6 (c’est-à-dire immatriculées depuis le 1er janvier 2011) n’ont accès qu’à la vignette Crit’Air 2, contrairement aux voitures à essence récentes et aux hybrides, qui bénéficient de Crit’Air 1.

Actuellement, en France, une demi-douzaine de petites ou moyennes entreprises vivant du diesel seraient, selon Bercy, dans une situation extrêmement tendue. La Fonderie du Poitou (400 emplois), qui fabrique des carters pour Fiat et Renault à Châtellerault (Indre), vient de demander son placement en redressement judiciaire. La société japonaise Ibiden a annoncé en novembre 2018 la fermeture de son site de Courtenay (Loiret), où 300 salariés produisaient des filtres à particules. On estime qu’en France, 38 000 emplois sont directement liés au diesel.

A cette inquiétude économique est venue s’additionner, cet automne, la nouvelle donne politique des « gilets jaunes ». La révolte des ronds-points, fortement teintée de colère contre le « diesel bashing », a rapidement amené le gouvernement, dès le 4 décembre 2018, à renoncer à la hausse programmée en 2019 de la taxation du gazole.

Source : LE MONDE (7/2/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.