Fermer
France

Les véhicules de loisir ont pris des parts de marché aux berlines et aux monospaces compacts en 2015

Le #Part de marché - #Véhicule de loisir
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Avec une progression de 19 %, soit un gain de 2,7 points de part de marché, à 25,8 % des immatriculations totales de voitures particulières, les véhicules de loisir ont confirmé leur succès en France l’an dernier. Les breaks, dynamiques sur les segments C et D, ont aussi progressé (+ 14 %), pour représenter plus de 7 % des ventes. Ces deux types de carrosserie se sont développés au détriment des berlines (- 1,5 point, à 51 % des ventes totales) et des monospaces petits et compacts (- 1,4 point, à 11,2 %). Seuls les grands monospaces ont progressé (+ 37 %, à 0,8 % du marché), portés par le Renault Espace (+ 185 %), qui a réalisé à lui seul 72 % des ventes du segment.

Avec pas moins de treize modèles proposés, les véhicules de loisir du segment B (225 458 unités, + 31 %) ont réalisé 27 % des ventes de ce segment et 11,7 % du marché total. Les Renault Captur (72 191 unités, + 14,6 %) et Peugeot 2008 (63 204 unités, + 16,7 %) se sont octroyé 60 % des volumes. Le Citroën Cactus (20 567 unités, + 77 %) a distancé les Opel Mokka (18 270 unités, + 15 %) et Nissan Juke (16 278 unités, stable). Les Fiat 500X (11 644 unités) et Jeep Renegade (7 178 unités), produits sur la même ligne en Italie, ont quant à eux fait une belle première année pleine de commercialisation.

Avec 23 modèles proposés, les véhicules de loisir du segment C sont bien installés (197 265 unités, + 6,5 %), mais semblent avoir atteint leurs limites, à 29 % des ventes de ce segment et 10,3 % du marché total. Lancé en juin, le Renault Kadjar (21 069 unités en 7 mois) a surtout pris des parts de marché aux autres SUV du segment, notamment aux Peugeot 3008 (- 11,4 %, 33 648 unités), Nissan Qashqai (- 7,3 %, 27 822 unités) et Volkswagen Tiguan (- 13,5 %, 15 490 unités). Même le leader du segment, le Dacia Duster, a perdu du terrain (- 14 %, 34 501 unités).

Même si leur volume ne représente que 1 % du marché total, les véhicules de loisir des segments supérieurs ont représenté une forte part des ventes sur ses segments. Portés par de nombreuses nouveautés, ils ont progressé de 19,5 %, à 55 197 unités, sur le créneau des voitures dites « familiales » (segment D), avec en tête le Nissan X-Trail (+ 146 %, à 8 171 unités), qui a devancé le Toyota Rav-4 (- 9,6 %, à 6 652 unités) ; Ils ont gagné 24 % sur le segment E, à 9 643 unités, avec en tête le BMW X5 (2 912 unités, – 7,6 %), qui a souffert de l’arrivée des Mercedes GLE (1 247 unités) et Volvo XC90 ( 1 220 unités) ; ils ont enfin gagné 75 % sur le segment F, à 6 199 unités (pour en réaliser 49 % des volumes), avec le Range Rover (1 631 unités, – 0,5 %), qui a peiné à résister aux nouveaux BMW X6 (1 631 unités, + 266 %) et Audi Q7 (1 410 unités, + 234 %). (AUTOACTU.COM 14/1/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.