Fermer
Chine

Les véhicules de loisir ont représenté 27 % des nouvelles immatriculations en Chine

Le #Véhicule de loisir - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les véhicules de loisir ont représenté 27 % des nouvelles immatriculations en Chine au premier trimestre, soit une part de marché près de deux fois plus élevée qu’il y a trois ans.

Les ventes de véhicules de loisir en Chine ont en outre augmenté de 48 % entre janvier et mars.

L’une des raisons pour lesquelles les consommateurs chinois optent de plus en plus pour des véhicules de loisir est la peur des épisodes de violence routière. En effet, les cas de violence routière sont de plus en plus nombreux, au point que le Ministère chinois de la Sécurité publique (principale autorité policière de Chine) a appelé les automobilistes à se comporter de manière « civilisée ».

En outre, le prix assez peu élevé du carburant et l’état médiocre des routes en dehors des grandes agglomérations poussent également les Chinois à opter pour un véhicule de loisir.

Enfin, les ventes des véhicules de loisir augmentent au fur et à mesure que l’offre de modèles abordables sur ce segment se développe. De fait, les constructeurs locaux ont introduits 49 véhicules de loisir coûtant moins de 130 000 yuans (19 100 euros) cette année et l’an dernier. (AUTOMOTIVE NEWS CHINA 2/6/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.