Fermer
Royaume-Uni

Les usines britanniques de JLR sont à l’arrêt cette semaine

Analyse de presse de 14H00 - Le #Brexit - #Industrie automobile - #Jaguar Land Rover - #Production - #Usines
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Jaguar Land Rover ferme ses usines au Royaume-Uni pendant cinq jours cette semaine pour se préparer à des perturbations liées au Brexit, comme il l’avait annoncé il y a quelques mois. Le constructeur fabrique des véhicules à Castle Bromwich, à Halewood et à Solihull.

JLR rejoint d’autres constructeurs qui ont des usines à l’arrêt cette semaine. Les usines de BMW et de Rolls-Royce sont fermées, de même que l’usine de Vauxhall, la filiale britannique du Groupe PSA.

Les sites qui sont fermés cette semaine représentent la moitié de la production de voitures du Royaume-Uni. Honda a également planifié six « jours de non-production » en avril, mais il n’en a pas précisé les dates.

Au moins 25 % des capacités de production de moteurs au Royaume-Uni sont en outre inutilisés : l’usine de BMW à Hams Hall est à l’arrêt pour quatre semaines au total et le site de Wolverhampton interrompt aussi son activité cette semaine. La production de moteurs de Honda sera également interrompue pendant six jours ce mois-ci.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (8/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.