Fermer
Monde

Les start-ups automobiles ont levé 14,65 milliards d’euros en 2017

Analyse de presse de 14H00 - Le #Classement - #Oliver Wyman - #Start-up
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après les données collectées par Crunchbase et intégrées à l’étude annuelle d’Oliver Wyman, rendue publique ce 5 décembre, les start-ups automobiles mondiales ont levé 14,65 milliards d’euros en 2017 (contre 1,4 milliard en 2011). Ce montant correspond à une hausse de budget de 32 % par rapport à 2016 et porte le total cumulé à 56,8 milliards de dollars (soit 49,88 milliards d’euros) depuis 2010.

Sachant que le déclin se poursuit et que le nombre de levées de fonds s’est réduit de 9 % d’une année sur l’autre, à 676 dossiers en 2017, ce sont bien les montants moyens qui progressent. L’an passé, les start-ups ont collecté 25 millions de dollars par tour de table en moyenne, contre 18 millions en 2016, soit 39 % de plus. Signe des temps, la part des opérations générant plus de 100 millions de dollars a atteint 6 % des dossiers, contre 2 %, en 2010.

La mobilité attise les convoitises. En 2017, les start-ups du secteur automobile ont levé 3,1 milliards de dollars (soit 2,72 milliards d’euros), ce qui en fait le secteur le plus porteur selon les placements des investisseurs. Le segment des véhicules verts ainsi que les services de vente-après-vente ont fait l’objet d’une enveloppe globale respective de 2,2 milliards de dollars (soit 1,9 milliard d’euros). Enfin, le véhicule autonome et connecté, aussi gourmand soit-il en ressources et attrayant pour les industriels, n’a représenté que 600 millions de dollars (soit 527 millions d’euros). Les experts estiment que les start-ups ont des montants restreints car les projets sont encore trop loin des concrétisations.

Depuis l’année 2000, la France a recensé 231 start-ups dans l’automobile, ce qui la place au 6ème rang mondial, derrière l’Allemagne et ses 262 entreprises. Les Etats-Unis dominent le classement avec 2 157 jeunes pousses comptabilisées en dix-sept ans, mais la Chine rattrape son retard (954 start-ups) et disputera bientôt l’hégémonie américaine. Au coude-à-coude, on trouve le Royaume-Uni (356) et l’Inde (348). Positionné sur des technologies périphériques, Israël n’apparaît pas dans le Top 10 malgré son dynamisme.

Source : JOURNALAUTO.COM (7/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.