Fermer
France

Les sept mesures d’Emmanuel Macron pour « consolider la filière automobile »

Le #Gouvernement - #Mondial de l’Automobile
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’occasion du lancement du Mondial de l’Automobile, le ministre de l’Economie et de l’Industrie Emmanuel Macron a annoncé sept mesures pour renforcer l’industrie automobile française. « Un léger vent d’optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile française » mais « la reprise est encore fragile et la filière automobile continue de souffrir », explique le ministre dans un communiqué. Aussi, pour « consolider la filière automobile, son innovation et sa production en France », qu’il désigne comme sa « priorité », M. Macron a pris sept mesures. Outre la refonte du FMEA (Fonds de Modernisation des Equipementiers Automobiles), rebaptisé « Avenir Automobile », la création d’un groupe de travail (« task force ») piloté par l’ancien patron de Michelin Michel Rollier, l’annonce d’un superbonus pouvant aller jusqu’à 3 700 euros pour la destruction d’un véhicule diesel de plus de 13 ans remplacé par un modèle électrique et la confirmation de l’objectif de 16 000 bornes de recharge supplémentaires en quatre ans (projet qui sera mis en œuvre par Bolloré), M. Macron a annoncé la création d’ici à la fin de l’année d’une association des opérateurs de l’électromobilité baptisée Association Française pour l’Itinérance de la Recharge Electrique des Véhicules (AFIREV), pour échanger des données et les rendre accessibles aux particuliers. De nouveaux panneaux de signalisation seront en outre créés d’ici à fin 2014 pour indiquer les stations de recharge. Les deux dernières mesures consistent à soutenir l’innovation en faveur de « la mobilité de demain ». La première est la prolongation du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) jusqu’à 2016 à hauteur de 600 millions d’euros pour financer les programmes « véhicule 2l/100km » et « véhicule autonome ». Pour le moment, 410 millions d’euros ont déjà été dépensés. La deuxième est la confirmation des expérimentations de véhicules autonomes sur le réseau routier français (sur 2 000 km). Pour les rendre possibles dès 2015, le ministre a annoncé la mise en place d’une plaque « W véhicule autonome », sur le modèle de la plaque « W garage » qui permet de faire circuler de manière provisoire un véhicule. (AUTOACTU.COM 2/10/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.