Fermer
Brésil

Les salariés de l’usine Volkswagen de Sao Bernardo do Campo ont entamé une grève illimitée

Le #Grève - #Usine - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les salariés de l’usine Volkswagen de Sao Bernardo do Campo ont entamé une grève illimitée, afin de protester contre le licenciement de 800 personnes.

Les 800 ouvriers auraient été licenciés par un courrier leur signalant de ne pas reprendre leur poste à leur retour de vacances. En outre, quelque 1 300 autres postes seraient menacés.

L’accord salarial négocié en 2012 prévoyait pourtant que les licenciements économiques réalisés de façon unilatérale étaient exclus.

Volkswagen souligne de son côté que le marché automobile brésilien s’est contracté, ce qui a des conséquences néfastes sur les activités brésiliennes du groupe et en particulier sur l’activitié de l’usine de Sao Bernardo do Campo (13 000 salariés).

Le groupe allemand affirme avoir essayé de trouver des mesures visant à gérer l’excédent de personnel (vacances collectives, suspension des contrats de travail temporaires, etc.), mais estime désormais ces mesures insuffisantes. (AFP 6/1/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.