Fermer
France

Les salariés de Federal Mogul à Chasseneuil demandent une table ronde sur l’avenir du site

Le #Emploi - #Federal Mogul - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les salariés de l’usine de Federal Mogul dans la Vienne, dont la fermeture est prévue d’ici à la fin de 2014 avec 241 suppressions d’emplois annoncées, ont demandé au ministre de l’Economie et du Redressement Productif Arnaud Montebourg d’organiser une table ronde avec les donneurs d’ordre et la direction de Federal Mogul France, sur l’avenir du site de Chasseneuil-du-Poitou.

La fermeture du site, outre la perte des 241 emplois, marquerait « la disparition d’un savoir-faire français » car ce site « est le dernier en France à fabriquer des pistons », soulignent les salariés dans la lettre adressée au ministre.

Début février, Federal Mogul France a annoncé le projet de fermeture au dernier trimestre 2014 du site de Chasseneuil, qui produit surtout des pistons diesel pour les constructeurs français. La direction explique que le site est déficitaire depuis 2009 et confronté à « des conditions de marché très difficiles ». (AFP 24/4/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.