Fermer
Union européenne

Les régulateurs de l’UE vont examiner l’offre d’achat de Haldex par Knorr-Bremse

Le #Commission européenne - #Knorr-Bremse
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les régulateurs de l’Union européenne ont indiqué qu’ils examineraient en détail l’offre publique d’achat du Suédois Haldex par Knorr-Bremse, estimant que les concessions faites par l’équipementier allemand étaient insuffisantes. La Commission européenne a dressé une liste le 24 juillet des domaines dans lesquels la concurrence serait réduite aux termes actuels de l’accord, notamment dans les systèmes de freinage électroniques, les freins à disque, les systèmes antiblocage et les systèmes de traitement de l’air.

« Nous voulons assurer que la prise de contrôle de Haldex par Knorr-Bremse ne limite pas la concurrence pour ces composants critiques, ce qui pourrait mener à une baisse de l’innovation, par exemple dans le développement de conduite automatisée, ou à des hausses de prix pour les constructeurs d’automobiles, les gestionnaires de flottes et en fin de compte les consommateurs », a déclaré la Commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager.

La Commission décidera avant le 30 novembre s’il faut approuve ou bloque l’accord. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 24/7/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.