Fermer
France

Les recettes des radars automatiques sont en baisse

Analyse de presse de 14H00 - Le #Amende - #Radar - #Sécurité Routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les radars automatiques font moins recette depuis le début de cette année. D’après des informations révélées le 28 novembre par RTL, confirmées au Parisien par les services de la Sécurité routière, le montant des amendes, relevées par les plus de 3 200 cabines à flash réparties le long du réseau routier en France, a chuté de 15 % depuis le 1er janvier.

Ce chiffre étonne, en premier lieu parce que les radars ont engrangé un peu plus d’un milliard d’euros en 2017, selon les chiffres publiés par la Cour des comptes, établissant un nouveau record avec une hausse de 10 % par rapport à l’année précédente. Ensuite, parce que l’abaissement à 80 km/h au lieu de 90, depuis le 1er juillet sur la plupart des routes nationales et départementales, a fait doubler le nombre de flashs sur les axes concernés.

Plusieurs raisons expliquent ce surprenant revers. L’obligation, pour un employeur, de dénoncer un salarié pris en excès de vitesse depuis le 1er janvier 2017, produit davantage d’effets que prévu. Le nombre de PV concernant des salariés a ainsi diminué d’environ 10 % depuis le début de 2018. Autre explication mise en avant par la Sécurité routière : les faits de dégradations sur les cabines, qui rendent de plus en plus d’appareils hors service. L’instance, qui dépend du ministère de l’Intérieur, refuse de communiquer un bilan chiffré des actes de vandalisme sur les cabines mais, de manière officieuse, il est estimé qu’environ 20 % du parc a été endommagé depuis le passage aux 80 km/h.

Les récentes manifestations des Gilets jaunes ne font qu’accentuer la tendance. D’après un décompte réalisé par le site Internet radars-auto.com, près de 600 cabines ne sont plus en état de marche et plus de 130 ont été détruites ou empêchées de fonctionner correctement depuis le 17 novembre et la première manifestation nationale du mouvement de contestation contre les augmentations des taxes sur les carburants.

Source : PARISIEN (29/1/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.