Fermer
France

Les principaux annonceurs ont accentué les investissements publicitaires dans le VO en 2018

Analyse de presse de 14H00 - Le #BMW - #Peugeot - #Publicité - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après des données du cabinet Kantar Media isolées pour le Journal de l’Automobile, les 20 principaux annonceurs du secteur automobile sur le marché français de l’occasion ont investi 16 % de plus dans l’achat d’espaces publicitaires en 2018, à 137,54 millions d’euros bruts. Tous objets et canaux confondus, Renault a débloqué une enveloppe de 61,43 millions d’euros l’an dernier (- 10 %), devançant Peugeot (20,72 millions ; – 9 %) et BMW (19,6 millions ; + 2 146 %).

Pour parler de VO, la radio semble le moyen privilégié des annonceurs. Avec une hausse de 36 % des budgets bruts, le média a concentré 54 % des montants investis, soit 74,3 millions d’euros. La télévision a pris la deuxième place avec 23,3 millions d’euros (+ 27 %), soit 16 % de pénétration dans les plans média. Les principaux annonceurs ont en revanche boudé la presse (16,8 millions d’euros ont été investis, soit un tiers de moins qu’en 2017). La publicité extérieure s’est quant à elle maintenue (6 millions d’euros ; + 20 %).

Source : JOURNALAUTO.COM (12/6/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.