triangle orange
Allemagne

Les nouveautés attendues au Salon de Francfort

Analyse de presse de 14H00 - Le #Concepts - #modèles - #Nouveautés - #Salon de Francfort
triangle bleu

Le Salon de Francfort ouvrira ses portes au public du 12 au 2 septembre avec des journées presse les 10 et 11 septembre.

Bien que de nombreux constructeurs seront absents à ce salon (notamment l’ensemble de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, le groupe General Motors, le groupe Fiat Chrysler Automobiles, etc.), le salon sera encore une fois l’occasion pour les marques allemandes en particulier de dévoiler des modèles en avant-première.

Le magazine allemand AUTOMOBILWOCHE a dressé une liste des nouveautés attendues :

  • Audi présentera les RS6, RS7, Q3 Sportback, A4 et Q7 (version restylée) et dévoilera également le concept AI :Trail.
  • BMW exposera la troisième génération du X6, ainsi que la Série 1, la Série 8 Gran Coupé, la M8 Coupé, la M8 Cabrio, la Série 3 Touring et le X1.
  • Mini pour sa part dévoilera uniquement un modèle électrique, la Mini Cooper SE.
  • Bosch présentera un cockpit en trois dimensions qui affiche des informations sur le pare-brise, des technologies d’assistance au stationnement ainsi qu’une caméra équipée de fonctionnalités de traitement des données liées à l’intelligence artificielle.
  • Brose va exposer un véhicule-concept dans lequel il regroupera toutes ses dernières innovations dans le domaine de la conduite autonome.
  • Byton va présenter son véhicule de loisir électrique M-Byte (avec une autonomie de 500 km).
  • Continental prévoit de dévoiler une transmission complète pour voitures électriques, un capteur radar pour l’assistance au freinage d’urgence et le pneu « Conti C.A.R.E. » qui intégrera des capteurs au sein même du pneu.
  • Cupra présentera un concept de véhicule de loisir électrique, le Tavascan
  • Ford exposera sur son stand le Kuga (en trois variantes hybrides), l’Explorer en version hybride rechargeable et le tout nouveau Puma.
  • Honda dévoilera en première mondial l’Honda e, un modèle électrique attendu au printemps 2020 et qui devrait coûter moins de 40 000 euros.
  • Hyundai exposera la troisième génération de l’i10, ainsi qu’un concept électrique.
  • Jaguar Land Rover présentera le nouveau Land Rover Defender en trois variantes (à trois portes, cinq portes et 8 places) et la berline Jaguar XE restylée.
  • LEVC (pour London Electric Vehicle Company) exposera une variante modifiée de son taxi électrique TX, qui sera destiné à un service de navette.
  • Mercedes prévoit de dévoiler le GLB, le GLE Coupé et le GLS, mais aussi le monospace électrique EQV et des versions hybrides rechargeables des Classe A et Classe B.
  • Opel présentera la nouvelle Corsa, l’Astra restylée et le Grandland X Hybrid4 (premier modèle hybride d’Opel à être doté de la technologie d’hybridation du Groupe PSA).
  • Porsche dévoilera la Taycan, sa première berline 100 % électrique.
  • Seat exposera le véhicule de loisir Tarraco, qui sera pour la première fois doté d’une motorisation hybride rechargeable, ainsi que la citadine électrique Mii.
  • Skoda doit dévoiler la citadine électrique Citigo-e iV, ainsi qu’une version hybride rechargeable de la Superb.
  • Smart exposera des versions restylées des ForTwo et ForFour.
  • Volkswagen va présenter son modèle électrique ID.3, la version restylée de l’E-Up, ainsi que le T-Roc Cabrio, mais aussi son nouveau logo sonore.
  • Wey (groupe Great Wall) exposera son véhicule de loisir VV7 et le VV7 GT (hybride rechargeable).
  • ZF pour sa part présentera en première mondial une transmission électrique pour voitures particulières, ainsi qu’un train de roulement prévisionnel qui bloquera les systèmes d’amortisseurs, de freins et de direction afin d’éviter tout mouvement du véhicule.

Par ailleurs, alors que le gouvernement allemand est en pleine phase de discussions, afin d’officialiser – d’ici au 20 septembre – une série de mesures pour réduire les émissions de CO2 du pays (dans les secteurs de l’industrie, des transports, de l’agriculture, etc.), le VDA (association de l’industrie automobile allemande) et les constructeurs automobiles et équipementiers allemands se disent prêts à entamer une discussion sur l’environnement face à leurs critiques et à des citoyens. Un dialogue citoyen sur la mobilité de demain aura ainsi lieu le 13 septembre.

Pour rappel, Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Bentley, Bugatti, Cadillac, Chevrolet, Citroën, Dacia, DS, Ferrari, Fiat, Infiniti, Jeep, Kia, Lada, Lexus, Lotus, Maserati, Mazda, Mitsubishi, Nissan, Peugeot, Renault, Rolls-Royce, Subaru, Suzuki, Tesla, Toyota et Volvo Cars ont renoncé à prendre un stand au Salon de Francfort cette année.

Source : AUTOMOBILWOCHE (5/9/19), AFP (8/9/19)