Fermer
Canada

Les négocations entre le syndicat Unifor et les trois constructeurs de Detroit au Canada ont débuté

Le #Constructeurs américains - #Négociation - #Social
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le syndicat canadien Unifor a entamé des négociations officielles avec les trois grands constructeurs américains en vue du renouvellement des conventions collectives en vigueur dans leurs filiales au Canada. Les négociations avec General Motors ont débuté le 10 août, celles avec Ford et Fiat Chrysler le 11 août.

Les contrats actuels arrivent à échéance le 19 septembre. Unifor prévoit de choisir au début du mois de septembre une entreprise cible pour conclure un contrat type qui servira de modèle pour les deux autres constructeurs.

Le président du syndicat Jerry Dias a averti qu’il n’y aurait pas d’accord sans engagement des constructeurs pour de nouveaux investissements. La priorité d’Unifor est d’obtenir de nouveaux produits et investissements dans les usines de moteurs de Ford à Windsor, dans l’usine d’assemblage de FCA à Brampton qui fabrique la Chrysler 300 et les Dodge Challenger et Charger, et dans l’usine d’assemblage de General Motors à Oshawa qui produit quatre modèles. (AUTOMOTIVE NEWS 8 et 11/8/16, AFP 12 et 29/8/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.