Fermer
Allemagne

Les mesures de promotion de l’électromobilité ne sont que peu utilisées

Le #Electromobilité
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

En Allemagne, les mesures de promotion de l’électromobilité proposées par le gouvernement ne sont que peu utilisées. En effet, avant de valider la mise en place d’une prime à l’achat pour les modèles électriques et hybrides rechargeables, le gouvernement avait proposé des mesures incitatives pour développer l’électromobilité.

Le gouvernement avait notamment proposé aux villes de laisser les voitures électriques circuler sur les voies de bus ou encore stationner gratuitement.

Selon une étude du service audiovisuel de Bavière, parmi les 20 plus grandes villes allemandes et les 20 premières villes de Bavière, Dortmund est la seule où les lignes de bus sont entièrement accessibles aux véhicules électriques.

A Hambourg par exemple, le parc de véhicules électriques s’établissant à quelque 2 000 unités, les autorités locales ont refusé que ce type de véhicules circule sur les voies de bus, craignant des embouteillages qui nuiraient aux transports publics.

En outre, seules les villes de Hambourg, Hanovre et Bayreuth acceptent de laisser les voitures électriques stationner gratuitement. (AUTOMOBILWOCHE 12/6/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.