Fermer
France

Les immatriculations de véhicules soumis au malus ont reculé de 22 % au premier trimestre

Le #Immatriculation - #Malus
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les immatriculations de véhicules soumis au malus (émettant plus de 130 g de CO2 par km) ont reculé de 22 % au premier trimestre, à 78 170 unités, représentant 18 % du marché. Cette part est légèrement supérieure à ce que prévoit le gouvernement, qui estime qu’ils représenteront 16,9 % du marché sur l’année 2014.

Dans le détail des tranches concernées, les deux plus fortement taxées ne sont pas celles qui baissent le plus, sans doute en raison d’une anticipation des commandes sur ces deux catégories en fin d’année dernière. Ainsi, les tranches à 6 500 (191 à 200 g/km) et 8 000 euros (plus de 200 g/km) ont baissé de 14 % chacune. Elles sont cependant devenues marginales depuis la mise en place de ce dispositif en 2008 et ne représentent à elles deux que 0,4 % du marché.

L’essentiel des immatriculations se fait désormais dans la tranche neutre (91 à 130 g/km), qui représente 75 % du marché (contre 70 % en 2013), en hausse de 11 %.

Malgré leur recul, les immatriculations de véhicules soumis au malus rapporteraient sur le premier trimestre 70 millions d’euros, ce qui est en ligne avec les prévisions budgétaires du gouvernement, qui table sur des recettes de 268 millions d’euros en 2014. (AUTOACTU.COM 8/4/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.