Fermer
Japon

Les grandes entreprises japonaises augmentent les salaires pour soutenir l’économie

Le #Salaire - #Toyota
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota et quelques grandes entreprises japonaises viennent d’annoncer des hausses de salaires inédites au Japon, qu’elles justifient par la nécessité de soutenir la politique de lutte contre la déflation entamée par le Premier ministre Shinzo Abe.

Toyota a annoncé qu’il comptait accorder à ses salariés japonais les plus fortes hausses de salaires depuis 21 ans. Au total, la hausse moyenne atteindra 7,6 %, avec une augmentation du salaire de base de 0,8 %, à laquelle s’ajouteront les augmentations liées à l’ancienneté et une prime annuelle moyenne de 2,44 millions de yens (environ 17 000 euros).

« Il y a un certain rôle que les syndicats et la direction (de Toyota) sont supposés jouer pour que l’économie japonaise sorte de la déflation et entame un cycle vertueux », a déclaré Naori Miyazaki, directeur général délégué du groupe.

Parmi les autres constructeurs, Nissan a annoncé une revalorisation de 3 500 yens (25 euros) du salaire mensuel de base et des primes équivalant à 5,6 mois de salaires, acceptant ainsi l’intégralité des revendications syndicales. (TRIBUNE 13/3/14, AUTOMOTIVE NEWS, AFP 12/3/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.