Fermer
France

Les Français de plus en plus conquis par les boîtes de vitesses automatiques

Le #Boite de vitesses
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les transmissions automatiques effectuent une percée spectaculaire en France, pays qui leur a longtemps été rétif. Sur les dix premiers mois de 2016, près du quart (23,99 %) des voitures particulières neuves vendues dans l’Hexagone étaient en effet équipées de boîtes de vitesses automatiques, indique le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles). Cela représente une progression de 26 % sur un an en volume.

De 3 % des ventes de voitures neuves en 1995, la part des boîtes automatiques en France est montée à 8 % en 2004 et à 20 % en 2015. Elle reste encore loin du niveau des Etats-Unis, pionnier des boîtes auto de grande série dès 1940 avec l’Hydramatic de General Motors, et où 96 % des voitures particulières vendues neuves en 2015 étaient automatiques. Même phénomène au Japon : Toyota y vend 98 % de ses modèles en version automatique.

Mais en France et plus largement en Europe, certains modèles, en particulier les hauts de gamme, se vendent désormais en grande majorité avec une boîte automatique, s’accordent à constater les constructeurs. Chez Renault, l’Espace, dont la cinquième génération a été révélée il y a deux ans, s’écoule ainsi à 90 % en automatique en France et à 85 % en Europe. Le taux de pénétration de l’automatique sur l’Espace IV n’était que de 16,7 % sur le Vieux continent. La grande berline du Losange, la Talisman, est automatique dans 66,5 % des cas en France. « Sur la Clio, nous sommes à près de 11,6 % et sur le Captur à 25,6 % », indique-t-on chez Renault. La proportion de ventes automatiques dans son fief a quintuplé en six ans pour atteindre 21,2 % en septembre, encore plus qu’en Europe (18,2 %).

Du côté de Peugeot, on relève une tendance similaire, surtout sur les modèles les plus récents : le nouveau 3008 est jusqu’ici commandé à 65% en automatique, indique le patron de la marque, Jean-Philippe Imparato. Un phénomène qu’il attribue à une boîte ergonomique, efficace et qui se marie bien avec un nouveau tableau de bord numérique. « On se laisse assez facilement transporter dans l’univers (du cockpit) et on n’a pas forcément envie d’une boîte manuelle », explique-t-il.

Le groupe Volkswagen, premier importateur, mentionne une proportion de boites de vitesses automatiques dans ses ventes de 40 % cette année dans l’Hexagone, presque doublée en quatre ans, en grande partie grâce aux Audi, dont les acheteurs optent à 63 % pour ce type de transmission. (AFP 30/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.