Fermer
Etats-Unis

Les Etats-Unis n’excluent pas de taxer davantage les voitures importées

Analyse de presse de 14H00 - Le #Droits de douane - #Gouvernement américain - #Voitures importées
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’administration Trump n’a pas exclu de taxer davantage les voitures importées aux Etats-Unis, même si elle n’a pour l’instant rien entrepris depuis l’expiration en novembre d’un délai de réflexion, a déclaré hier le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, à Reuters.

« Nous avons des négociations individuelles avec les entreprises. […] Il pourrait s’avérer ou ne pas s’avérer qu’il y ait le moindre besoin de ces droits de douane », a indiqué M. Ross.

Le président américain Donald Trump a menacé d’imposer des droits de douane allant jusqu’à 25 % sur les voitures importées aux Etats-Unis. Il n’a cependant pas fait d’annonce depuis l’expiration, mi-novembre, d’un délai de réflexion de six mois à la suite d’une enquête du Département du Commerce destinée à déterminer si ces importations constituaient ou non une menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

Interrogé sur un nouveau délai, le secrétaire au Commerce a renvoyé vers un communiqué publié le mois dernier par la Maison Blanche ne faisant état d’aucune nouvelle date butoir.

Source : REUTERS (3/12/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.