Fermer
Union européenne

Les émissions de CO2 en 2025 sont déjà au cœur des débats

Le #ACEA - #CO2 - #Emissions
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les émissions de CO2 en 2025 sont déjà au cœur des débats. Le secrétaire général de l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) Erik Jonnaert a publiquement regretté le fait que le législateur ne se focalise que sur les émissions des voitures neuves. « Avant de s’embarquer dans de nouveaux objectifs, nous avons besoin de tirer les enseignements de ce qui a marché et de ce qui n’a pas marché dans le régime actuel. Le marché du véhicule à carburant alternatif s’est révélé décevant jusqu’à présent. […] Tandis que 95 % des émissions de CO2 proviennent du parc existant, le législateur continue de cibler uniquement les véhicules neufs, qui ne représentent que 5 % du parc », a-t-il déploré.

Il est en effet probable que l’Union européenne décide d’imposer aux constructeurs un objectif d’émissions moyennes maximales compris entre 68 g et 78 g de CO2 par kilomètre et par véhicule, sachant que l’objectif de 95 g/km pour 2020 est d’ores et déjà entériné. Cela demanderait de gros efforts aux constructeurs, qui n’auraient d’autre choix pour l’atteindre que d’électrifier en masse, c’est à dire de rendre hybrides la plupart de leurs véhicules.

« Les Etats-Unis, le Canada ont déjà d’ambitieux objectifs pour 2025. L’Inde s’en est fixé un pour 2021. Si l’Union européenne veut garder l’avantage, nous devons continuer à être en pointe sur les technologies liées aux baisses de CO2. Les nouveaux objectifs contribueront à cela. Et ils devront être fixés assez tôt pour permettre aux équipementiers et constructeurs d’avoir le temps nécessaire au développement de nouveaux véhicules », a de son côté déclaré Miguel Arias Canete, commissaire européen au Climat et à l’Energie. (LARGUS.FR 2/2/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.