Fermer
France

Les difficultés de Seat en France sont dues à un problème d’image

Le #Seat
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que les ventes de Seat se redressent en Allemagne et en Angleterre, elles restent à la peine en France. Pour Jürgen Stackmann, président de la marque, ces difficultés sont dues à un problème d’image. « L’image de Seat n’est pas totalement harmonisée en Europe. La marque semble bien admise là où nous avons une affinité avec les valeurs de Volkswagen, c’est là que nos pénétrations sont les plus fortes. La combinaison du design imaginatif basé sur une haute qualité et une haute technologie est plus facile à véhiculer dans ces pays. Au Royaume-Uni, Seat est une marque jeune où notre pénétration est en croissance depuis 5 ans et où la León connaît un grand succès auprès des flottes qui représente 60 % des ventes. En revanche, sur un marché comme la France, où les ventes se faisaient sur l’Ibiza et sur les segments à bas prix, la marque a du mal à imposer ses nouvelles valeurs de technologie et de qualité. Dans la tête des gens, elle reste associée aux valeurs du passé. Le premier objectif de nos concessionnaires et de montrer notre crédibilité dans ce domaine. En observant ce qui s’est passé dans les autres pays, je suis certain que nous ferons aussi des progrès rapides en France », explique-t-il. (LARGUS.FR 6/5/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.