Fermer
Europe

Les demandes de brevets concernant la conduite autonome augmentent en Europe

Analyse de presse de 14H00 - Le #Brevet - #Conduite autonome - #OEB
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Une  étude récente de l’OEB (Office Européen des Brevets) révèle qu’entre 2011 et 2017, 18 000 demandes de brevets relatives au domaine des technologies de conduite automatisées ont été déposées auprès de l’organisation, un nombre en forte augmentation. 3 998 demandes ont ainsi été déposées en 2017, contre 992 en 2011, soit une hausse de « 330 %, contre 16 % pour l’ensemble des technologies sur la même période », précise l’étude. Sur la période 2011-2017, les principaux déposants ont été Samsung (624 demandes), Intel (590), Qualcomm (361) et LG (348).

L’OEB précise que, sur les 500 principaux demandeurs de brevets de 2011 à 2017, 32,8 % sont des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication, devant l’industrie automobile (29,3 %), les télécommunications (13,6 %) et les équipementiers électriques (12,1 %).

Si les entreprises américaines détiennent une longueur d’avance sur leurs concurrentes, notamment en matière de régulation, c’est bien d’Europe que proviennent la majorité des demandes (37,2 %). La France figure d’ailleurs en deuxième position (4 %) à égalité avec la Suède, derrière l’Allemagne (14 %), mais devant le Royaume-Uni (2 %). Hors d’Europe suivent les Etats-Unis (33,7 %), le Japon (13,3 %) et la Corée (7,3 %).

Source : ECHOS (12/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.