Fermer
France

Les déçus du sans-plomb qui sont prêts à revenir au diesel

Analyse de presse de 14H00 - Le #Diesel - #Electrique - #Essence - #Gazole - #Hybride
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que l’essence représente désormais deux tiers des immatriculations de véhicules neufs, on pourrait penser que la dédieselisation est en marche, définitive et irréversible. En réalité, le sans-plomb est loin de ne faire que des heureux. Un sondage mené par le Groupe Argus auprès de 931 visiteurs du site largus.fr entre le 3 et le 20 mai 2019 montre l’ampleur de la désaffection : parmi les internautes ayant acheté un véhicule à essence (hors hybride) ces 3 dernières années, seuls 31,7 % considèrent leur consommation comme « raisonnable », ou tout au moins, que celle-ci ne constitue pas un sujet de préoccupation pour eux. La consommation d’essence sans-plomb  des 68,3 % restants est décrite comme « excessive ». Parmi eux, seuls 18,7 % déclarent que leur prochain véhicule restera malgré tout un modèle à essence, tandis que 20,8 % se déclarent prêts à franchir le pas vers l’hybride ou bien la motorisation 100 % électrique. Dernier enseignement, et non des moindres, 28,8 % des sondés estiment la consommation de leur véhicule excessive au point de se déclarer prêts à passer ou repasser au diesel pour leur prochaine acquisition.

Pour résumer, seuls 50,4 % des automobilistes ayant acquis un véhicule à essence non hybride ces trois elecdernières années ont l’intention de rester sur cette technologie pour leur prochain véhicule, tandis que 28,8 % d’entre eux viendront ou reviendront au diesel.

Source : LARGUS.FR (22/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.