Fermer
Etats-Unis

Les coûts de main-d’oeuvre des constructeurs américains vont augmenter

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coûts de main-d'oeuvre - #FCA - #Ford - #General Motors
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les nouvelles conventions collectives négociées avec le syndicat UAW qui ont été adoptées fin 2019 chez les trois constructeurs de Detroit entraîneront une hausse régulière de leurs coûts de main-d’oeuvre au cours des quatre prochaines années, selon le Center for Automotive Research (CAR).

Selon les estimations de CAR, les coûts de main-d’oeuvre passeront de 55 dollars de l’heure actuellement à 66 dollars en 2023 chez Fiat Chrysler. Ils passeront sur la même période de 63 à 71 dollars chez General Motors et de 61 à 69 dollars chez Ford.

A titre de comparaison, les coûts horaires de la main-d’oeuvre augmenteront d’environ deux dollars entre 2020 et 2023 chez les constructeurs étrangers implantés aux Etats-Unis dont les ouvriers ne sont pas syndiqués, indique CAR.

Les constructeurs de Detroit avaient abordé les négociations en vue du renouvellement des conventions collectives en 2019 avec des coûts de main-d’oeuvre supérieurs de 5 à 13 dollars à ceux de leurs concurrents étrangers.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (15/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.