Fermer
Europe

Les constructeurs d’automobiles européens et chinois s’engagent à collaborer plus étroitement

Analyse de presse de 14H00 - Le #ACEA - #CAAM - #Collaboration
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les principaux constructeurs automobiles européens et chinois se sont engagés à renforcer leur collaboration lors d’un sommet qui s’est tenu le 15 février à Bruxelles, au cours duquel leurs associations – l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) et la Caam (Association chinoise des constructeurs d’automobiles) – ont signé un accord de coopération.

Ensemble, la Chine et l’Union européenne, respectivement les deux premiers marchés mondiaux, représentent environ la moitié des ventes et de la production mondiale de voitures particulières. Bien que le marché automobile chinois se soit contracté l’année dernière pour la première fois depuis 28 ans, les ventes ont toutefois dépassé 28 millions d’unités, représentant environ 30 % des ventes mondiales totales.

Le marché automobile de l’Union européenne a augmenté de seulement 0,1 % l’an dernier. Bien que cette hausse soit très modeste, elle marque la cinquième année consécutive de croissance. Avec près de 15,2 millions de voitures immatriculées, l’Union européenne représente plus de 19 % du marché mondial de l’automobile, au deuxième rang derrière la Chine.

« Les 15 membres de l’Acea sont des entreprises véritablement mondialisées, avec une forte présence en Chine et dans d’autres régions du monde. La Chine est également la deuxième destination pour les exportations de voitures particulières de l’UE. C’est pourquoi nous croyons fermement au renforcement des liens entre nos associations. La signature de l’accord aujourd’hui marque un tournant dans ce processus », a déclaré Erik Jonnaert, secrétaire général de l’Acea.

La collaboration future entre les deux régions portera sur trois domaines, à savoir : les véhicules fonctionnant avec de « nouvelles énergies » et l’infrastructure de recharge et de ravitaillement de ces véhicules à énergies alternatives ; le déploiement de la conduite connectée et automatisée ; des normes d’émissions et des tests pour le CO2 et les polluants. Les associations envisagent également d’unir leurs forces au niveau mondial afin de favoriser l’harmonisation internationale des normes et des réglementations automobiles.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA (15/2/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.