Fermer
Inde

Les constructeurs d’automobiles en Inde demandent une baisse de la fiscalité pour enrayer la baisse du marché

Analyse de presse de 14H00 - Le #Constructeurs - #Fiscalité - #Marché - #Taxes - #véhicules - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La SIAM (Association des constructeurs d’automobiles en Inde) a demandé au gouvernement d’étudier en urgence une baisse de la TVA sur les véhicules (de 28 % actuellement à 18 %) afin d’enrayer la chute du marché. Les constructeurs prévoient en effet une baisse prolongée des ventes de véhicules sur le marché indien.

Le secteur automobile en Inde connaît des difficultés depuis juillet 2018, en raison du ralentissement économique du pays et de problèmes de liquidités. La faiblesse de la demande a entraîné des réductions de production centaines de suppressions de postes.

Les volumes de ventes de voitures de la plupart des constructeurs sur le marché indien font état de chutes de 30 % pour le mois d’août, souligne la SIAM.  Maruti Suzuki a affiché un recul de 36 % de ses ventes de voitures et tout-terrain en Inde le mois dernier, Tata Motors a chuté de 58 % et Mahindra de 11 %.

Le gouvernement a fait savoir qu’il allait étudier la demande de la SIAM ; une réunion en ce sens est prévue le 20 septembre. 

Source : NIKKEI (3/9/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.