Fermer
Corée du Sud

Les constructeurs craignent les répercussions de l’engagement du président Moon concernant le diesel

Le #Constructeurs coréens - #Diesel - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président sud-coréen récemment élu Moon Jae-in veut lancer une politique visant à rendre moins polluants les véhicules diesel et s’est engagé à réduire de plus de 30 % les émissions de particules fines des modèles diesel d’ici à la fin de son mandat (dans 5 ans). Après ce premier objectif, le président Moon veut également interdire les diesel sur les routes coréennes d’ici à 2030.

Les constructeurs d’automobiles craignent les répercussions de ces objectifs qu’ils jugent trop ambitieux. En outre, la KAMA (association des constructeurs coréens) estime qu’une interdiction totale du diesel est « inacceptable » étant donné que de nombreuses entreprises favorisent les véhicules diesel pour leurs flottes.

La KAIDA (importateurs) rappelle de son côté que les diesel respectant la norme Euro 6 émettent jusqu’à 100 fois moins que les véhicules diesel anciens. L’association ajoute que les avancées technologiques permettront de diminuer encore les émissions polluantes des véhicules diesel et qu’une véritable alternative au diesel (avec une autonomie équivalente) n’était pas disponible.

Sur les 4 premiers mois de l’année, environ 70 % des véhicules importés en Corée du Sud étaient des modèles diesel. Les ventes de modèles diesel (importations et ventes des constructeurs locaux) ont représenté 48 % du marché coréen total l’an dernier (contre 19 % en 2010). (YONHAP 15/5/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.