Fermer
Etats-Unis

Les constructeurs cherchent à influer sur les normes de consommation et d’émissions prévues pour les véhicules aux Etats-Unis

Le #consommation - #Emissions - #Gouvernement - #Industrie automobile - #Normes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les autorités de réglementation américaines ont sous-estimé les difficultés et les coûts liés aux normes de consommation de carburant et d’émissions qui sont prévues pour les véhicules à l’horizon 2025, et elles donnent trop de poids à la Californie dans l’élaboration de la politique du pays dans ce domaine, déplore l’Alliance of Automobile Manufacturers, qui représente douze constructeurs d’automobiles aux Etats-Unis (dont les trois constructeurs de Detroit, Toyota et Volkswagen).

Les constructeurs cherchent à influer sur une évaluation à mi-parcours par les autorités de réglementation du plan annoncé en 2011 par l’Administration Obama, qui vise à réduire la consommation et les émissions de dioxyde de carbone des véhicules légers aux Etats-Unis de 54 % (à 4,3 l/100 km) et 35 % respectivement d’ici à 2025. Cette évaluation doit permettre d’examiner si des modifications sont nécessaires au vu des progrès réalisés. L’EPA (agence de protection de l’environnement), la NHTSA (agence en charge de la sécurité routière) et le CARB (bureau californien en charge de la qualité de l’air) se préparent à cette évaluation et doivent publier un projet de rapport d’évaluation technique à la fin de ce mois ou au début du mois de juillet. En décembre 2015, le directeur de la qualité de l’air et des transports de l’EPA Christopher Grundler indiquait dans un rapport que la consommation moyenne de carburant a diminué de 26 % au cours des dix dernières années, soit plus que prévu, et qu’il « est clair que nos normes fonctionnent ».

L’Alliance of Automobile Manufacturers fait valoir que les constructeurs devront proposer nettement plus d’hybrides que les 5 % prévus en 2012 par l’EPA pour satisfaire aux normes fédérales de consommation de 2025. Selon une analyse réalisée récemment pour des organisations représentant les constructeurs, 47 % des voitures neuves devraient peut-être être aussi sobres que les hybrides actuelles, a-t-elle indiqué. Or, le coût du programme dépendra des techniques utilisées.

L’Alliance of Automobile Manufacturers s’inquiète également de l’impact de la réglementation californienne, adoptée par neuf autres Etats, qui prévoit que 15,4 % au moins des véhicules vendus en 2025 devront être à émission zéro. La Californie doit en outre publier en novembre une évaluation de ses objectifs pour les émissions de CO2 pour la période 2022-2025. Elle devancera l’évaluation fédérale intermédiaire et exercera une influence disproportionnée sur le débat national, estime l’Alliance of Automobile Manufacturers. (AUTOMOTIVE NEWS 28/6/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.