Fermer
Corée du Sud

Les bureaux de Volkswagen en Corée du Sud ont été perquisitionnés

Le #Diesel - #Enquête - #Moteur - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La justice coréenne a annoncé avoir perquisitionné des bureaux de la filiale locale de Volkswagen, dans le cadre de l’enquête sur le scandale des moteurs truqués du groupe allemand.

Le Parquet de Séoul a déclaré avoir saisi des disques durs, des documents sur les émissions de voitures de Volkswagen et des lettres échangées avec le siège du constructeur en Allemagne. Il a annoncé son intention de convoquer des responsables de l’entreprise après avoir analysé les objets saisis.

La filiale coréenne de Volkswagen a indiqué qu’elle coopérerait pleinement avec le Parquet et le gouvernement sud-coréen, et promis de mettre tout en oeuvre pour rappeler les voitures concernées le plus rapidement possible.

En novembre 2015, le ministère coréen de l’Environnement avait ordonné à Volkswagen de rappeler 125 000 véhicules diesel vendus sur le marché coréen et infligé une amende au constructeur allemand. Au mois de janvier, il a porté plainte contre le président de Volkswagen Korea, jugeant insuffisant le programme de rappel de véhicules équipés de moteurs truqués présenté par le constructeur.

En vertu de la loi coréenne, les manquements à un ordre de rappel sont passibles d’une peine de prison de cinq ans ou d’une amende pouvant atteindre 30 millions de wons (21 800 euros). (YONHAP, AFP 19/2/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.