Fermer
Etats-Unis

Les autorités américaines ont confirmé l’arrestation d’un ancien cadre de Volkswagen

Le #Enquête - #Plainte - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les autorités américaines ont confirmé l’arrestation d’un ancien cadre de Volkswagen aux Etats-Unis, Oliver Schmidt, qui était chargé des relations avec les autorités américaines entre 2012 et 2015 (cf. revue de presse du 9/1/17).

Il est accusé d’avoir joué un rôle clé dans la « conspiration » visant à tromper tant le public que les autorités américaines sur le niveau des émissions des véhicules diesel du groupe Volkswagen.

M. Schmidt, transféré de Wolfsburg aux Etats-Unis en mars 2015, aurait choisi de cacher le fait que « Volkswagen trichait de manière intentionnelle […] afin de continuer à vendre des voitures diesel aux Etats-Unis ».

En effet, l’accusé aurait été informé dès juillet 2015 de « l’existence, de la finalité et des caractéristiques » du logiciel truqueur. Le scandale n’a éclaté qu’en septembre.

M. Schmidt est le deuxième cadre de Volkswagen à être inculpé, après James Liang, un ingénieur qui aurait contribué au développement du logiciel truqueur.

Le Département américain de la justice a également accusé la direction du groupe allemand d’avoir sciemment dissimulé l’affaire des moteurs truqués en 2015.

« Nous devons assumer nos responsabilités et accepter le fait que les investigations continuent », a déclaré Herbert Diess, patron de la marque Volkswagen, lors du Salon de Detroit.

Suite à l’arrestation de M. Schmidt, les avocats de plusieurs cadres de Volkswagen en Allemagne auraient conseillé à leurs clients de ne pas voyager aux Etats-Unis. (AFP, BLOOMBERG, HANDELSBLATT, SPIEGEL 10/1/17, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 9/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.