Fermer
Corée du Sud

Les actionnaires de Hyundai Motor Group infligent un camouflet à Elliott

Analyse de presse de 14H00 - Le #Actionnaires - #Assemblée générale - #Hyundai - #Hyundai Mobis
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les actionnaires de Hyundai et de Hyundai Mobis ont apporté aujourd’hui leur soutien aux propositions des deux filiales de Hyundai Motor Group concernant le versement de dividendes et la nomination de nouveaux administrateurs, et rejeté les demandes du fonds activiste américain Elliott Management.

Elliott voulait que Hyundai et Hyundai Mobis versent 8 300 milliards de wons de dividendes (6,47 milliards d’euros) cette année au titre des résultats de 2018 et souhaitait obtenir cinq sièges aux conseils d’administration des deux sociétés afin d’améliorer leur gouvernance. Hyundai Motor avait proposé de verser 1 100 milliards de wons cette année et Hyundai Mobis une somme identique sur les trois prochaines années.

Si Elliott a échoué dans ses projets cette fois, les observateurs pensent qu’il n’abandonnera pas la partie et qu’il entend peser dans la restructuration future du groupe automobile coréen.

Source : YONHAP, AUTOMOTIVE NEWS (22/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.