Fermer
France

L’ECE Paris-Lyon propose une formation dédiée au véhicule connecté et autonome

Analyse de presse de 14H00 - Le #Formation - #Véhicules connectés et autonomes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’ECE Paris-Lyon, école d’ingénieurs généralistes et high-tech (première du genre à avoir créé il y a 20 ans une filière dédiée aux système embarqués), a lancé à la rentrée 2019 une nouvelle formation accessible aux élèves de troisième année. Le cursus « Véhicule connecté et autonome » accueille depuis octobre 32 élèves en formation initiale. D’ici à trois ans, l’ECE espère en rassembler une centaine autour de cette thématique.

La première promotion est accompagnée par deux marraines : Nadine Leclair, senior vice-présidente du groupe Renault, et Carla Gohin, directrice de la technologie du Groupe PSA. Les groupes AVL, Faurecia, PSA, Renault, Transdev, Valeo et Vector interviendront tout au long du cursus, à raison d’une vingtaine d’heures par année scolaire, et s’impliqueront dans les projets de fin d’études en proposant des sujets de travail et des opportunités de stages ou d’apprentissage.

Sur le plan pédagogique, la formation s’articule autour de quatre modules, uniques en France. Un premier dédié au véhicule d’usage client (étude des enjeux générationnels, sociétaux et des attentes clients), un deuxième sur l’architecture et les outils (architecture système, logicielle et électronique), un troisième sur le véhicule connecté (cybersécurité, Car to X, communication, logiciel embarqué, etc.) et un quatrième sur le véhicule autonome (capteurs, fusion de données, sureté de fonctionnement, architecture ADAS, intelligence artificielle).

En plus des 190 heures de formation, les étudiants travailleront en équipes de cinq sur un projet avec réalisation technique en collaboration avec un acteur industriel. Ils devront également réaliser un stage de 100 jours minimum.

Source : JOURNALAUTO.COM (4/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.