Fermer
Europe

Le transport est l’un des principaux contributeurs aux émissions de CO2, mais les voitures électriques ne seront pas la seule solution

Analyse de presse de 14H00 - Le #Clepa - #CO2
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

S’exprimant lors du Sommet de l’Avenir de la Voiture du Financial Times, Roberto Vavassori, président de la CLEPA (association européenne des équipementiers automobiles), a déclaré que l’accent mis sur le développement de flottes de véhicules électriques pourrait ne pas avoir autant d’impact sur la réduction des émissions de CO2 qu’espéré. D’après lui, la production mondiale de CO2 ne diminuerait que de 0,4 % si tous les véhicules en Europe étaient convertis du jour au lendemain à l’électricité.

« L’Europe est responsable de 10 % des émissions mondiales de CO2, tandis que la Chine, les Etats-Unis et l’Inde représentent 66 % », a déclaré M. Vavassori. « Nous savons donc que 7 % [des émissions mondiales de CO2] représentent les émissions de CO2 des véhicules légers. Si, par chance, nous électrifions toute l’Europe du jour au lendemain, nous économiserons 0,7 % du CO2 émis dans le monde chaque année », a-t-il ajouté. Ce chiffre serait en réalité moindre parce que les combustibles fossiles sont utilisés en dehors de l’industrie automobile. « Comme nous avons toujours besoin d’électricité produite à partir de combustibles fossiles, ce chiffre passera à 0,4 %. Sommes-nous conscients de ce contexte ? », s’est interrogé le dirigeant.

Source : AUTOEXPRESS (14/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.