Fermer
Japon

Le succès de la Mirai à hydrogène de Toyota dépasse les attentes

Le #Hydrogène - #Production - #Toyota
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota a annoncé qu’il allait tripler la production de sa voitures à hydrogène « Mirai » pour répondre à l’engouement suscité par cette berline, disponible depuis mi-décembre au Japon.

Les capacités de production vont passer de 700 unités par an en 2015 à environ 2 000 en 2016 et 3 000 en 2017″, indique le constructeur. « Au vu des 1 500 commandes reçues dans l’archipel au cours du premier mois et des lancements prévus plus tard dans l’année en Europe et aux Etats-Unis, il a été décidé d’ajuster la structure pour s’adapter au niveau de la demande pour ce véhicule », explique Toyota.

Le groupe formulera de nouveaux objectifs de ventes « une fois pris en compte, dans chaque région, l’équipement en stations de recharge (encore peu nombreuses), les politiques énergétiques, les subventions à l’achat, l’intérêt des consommateurs, les régulations environnementales et d’autres facteurs ».

Toyota a largement dépassé ses prévisions initiales qui portaient sur 400 exemplaires au Japon d’ici à fin 2015.
Toyota prévoit de commercialiser le véhicule à compter de septembre 2015 aux Etats-Unis (où il tablait à l’origine sur 3 000 ventes d’ici à fin 2017) et en Europe (où il visait 50 à 100 commandes annuelles via le Royaume-Uni, l’Allemagne et le Danemark dans un premier temps).

Mirai (« futur » en japonais) peut parcourir 650 kilomètres avec un seul plein effectué en trois minutes. (AFP, JOURNAL DE L’AUTOMOBILE 22/1/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.