Fermer
Etats-Unis

Le Sénat américain a procédé à une nouvelle audition dans l’affaire des rappels chez General Motors

Le #Enquête - #General Motors - #Rappel De Véhicule
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La sous-commission du Sénat américain, qui enquête sur le rappel tardif par General Motors de véhicules dotés de commutateurs d’allumage défectueux, a procédé le 18 juillet à une deuxième audition. Trois dirigeants du constructeur américain avaient été convoqués, ainsi que Rodney O’Neal, le patron de Delphi qui avait fourni les commutateurs à General Motors.

Claire McCaskill, qui préside la sous-commission du Sénat, a loué la façon dont la patronne de General Motors Mary Barra a fait face à cette crise. Elle a toutefois regretté qu’elle n’ait pas limogé Michael Milliken, directeur juridique du constructeur, alors que l’enquête commandée par GM a conclu que les services juridiques avaient été lents à dévoiler les détails d’accords à l’amiable conclus avec certaines familles de victimes et n’avaient pas alerté les ingénieurs ou les dirigeants d’un possible problème de sécurité. M. Milliken a indiqué qu’il n’avait eu connaissance des problèmes sur les commutateurs d’allumage qu’au mois de février.

Le patron de Delphi a pour sa part indiqué que General Motors avait approuvé « en connaissance de cause » la conception finale du commutateur fourni. Il a décliné toute responsabilité de son entreprise dans cette affaire. (AFP, DETROIT NEWS, GUARDIAN 17/7/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.