Fermer
Maroc

Le secteur automobile est l’un des plus porteurs au Maroc

Le #Etude - #Sous-traitance - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après un rapport récemment publié par Oxford Business, le secteur automobile a connu une forte croissance au Maroc au cours des dix dernières années. En 2012, le Royaume a produit 108 743 véhicules au total, soit une hausse de 83 %, ce qui fait en le premier pays producteur d’automobiles d’Afrique du Nord (titre qui était détenu jusqu’en 2011 par l’Egypte), et le deuxième en Afrique, juste derrière l’Afrique du Sud.

Le Maroc compte désormais des centaines d’usines fabriquant des automobiles ou des équipements, mais les pouvoirs publics ne comptent pas en rester là. Ils cherchent à attirer encore davantage de constructeurs d’automobiles. Et le pays dispose indéniablement d’atouts majeurs, notamment un cadre fiscal incitatif et une importante main-d’œuvre à faible coût. Sans oublier la présence d’un solide réseau de fournisseurs de pièces détachées et de sous-traitants. Des rumeurs sont d’ailleurs apparues depuis quelques mois sur la possible implantation de grands constructeurs d’automobiles indiens ou japonais au Maroc. (JOURNALAUTO.COM 4/3/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.