Fermer
Allemagne

Le scandale VW provoque du chômage partiel chez les fournisseurs du groupe allemand

Le #Chômage partiel - #industrie équipementière - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’affaire Volkswagen provoque du chômage partiel chez les fournisseurs du constructeur de Wolfsburg.

Ainsi, en février, 322 salariés de 43 sociétés ayant Volkswagen pour client ont subi des mesures de chômage partiel en Allemagne.

En février 2015, aucune de ces entreprises n’avaient eu recours à cette mesure, indique une étude de l’agence pour l’emploi Helmstedt, qui veut ainsi démontrer l’impact négatif du scandale des moteurs truqués.

Le syndicat IG Metall estime que l’agence Helmstedt surestime le problème. En effet, les carnets de commandes des 16 principaux équipementiers du Land de Basse-Saxe (où se situe le siège de Volkswagen) seraient restés stables. (AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 1/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.