Fermer
Suisse

Le salon de l’automobile de Genève menacé de disparition

Analyse de presse de 14H00 - Le #Salon de Genève
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un entretien accordé à La Tribune de Genève, le nouveau directeur du Salon de l’automobile de Genève, Sandro Mesquita, indique que le salon risque de disparaître s’il ne parvient pas à trouver les fonds nécessaires pour se renflouer.

Après l’édition 2020 annulée en raison de la pandémie de coronavirus, les organisateurs du Salon se sont tournés vers l’Etat pour solliciter son aide mais les négociations achoppent et d’autres pistes sont à l’étude pour trouver des investisseurs, explique M. Mesquita. « Si nous ne trouvons pas une solution d’ici à septembre, nous risquons la liquidation. Nous devrons mettre en vente nos actifs, notamment la marque et les actions de Palexpo SA », déclare-t-il.

M. Mesquita souligne qu’il n’est pas question de laisser tomber le Salon de l’auto, « une icône, dont l’importance économique pour Genève et la Suisse est évidente ». Les organiseurs souhaitent « un  salon annuel. Mais il est vrai que des alternatives sont possibles. Par exemple, en alternance avec l’IAA de Munich », ajoute-t-il.

Source : LA TRIBUNE DE GENEVE (16/6/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.