Fermer
Royaume-Uni

Le Royaume-Uni pourrait avancer à 2032 l’interdiction des voitures à moteurs thermiques

Analyse de presse de 14H00 - Le #Gouvernement - #interdiction - #Moteurs thermiques
Icone de twitter
MaximePicat Icone de retweet
RT @MaximePicat: Les entreprises sont en 1ère ligne de la Pour le @groupePSA, voici comment cela se traduit #transformationdigitale
Icone de twitter
Groupe_Renault Icone de retweet
RT @Groupe_Renault: It's at @AtelierRenault❤️! Starting today and for one week, we're celebrating the that fills #ValentinesDay #passion
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: 253,604 electric vehicles 🔋 were registered in the 🇪🇺 during the last quarter of 2019, +698% compared to 2018 | #hybrid
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets

Le gouvernement britannique voudrait interdire la vente de voitures neuves à essence et diesel d’ici à 2032 – trois ans plus tôt que le nouveau calendrier annoncé la semaine dernière par le Premier ministre Boris Johnson -, afin d’atteindre son objectif « zéro émission nette » de gaz à effet de serre à l’horizon 2050, a indiqué le ministre des Transports Grant Shapps mercredi .

« Le Premier ministre a dit la semaine dernière qu’il aimerait [interdire les voitures à moteurs thermiques] d’ici à 2035 au plus tard », a déclaré M. Shapps sur BBC Radio 5 Live.  « Nous avons dit 2035, voire 2032 », a-t-il ajouté, précisant que le document de consultation comporterait une option pour 2032.

Les constructeurs avaient déjà fait part de leurs inquiétudes après l’objectif de 2035 annoncé par M. Johnson la semaine dernière. Les ventes vont souffrir, avaient-ils averti, soulignant que la mesure devait être accompagnée d’aides fiscales, d’investissements et d’autres mesures.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (13/2/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES