Fermer
Espagne

Le réseau électrique espagnol devrait supporter le branchement en masse de véhicules électriques

Analyse de presse de 14H00 - Le #Borne de recharge - #Electrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Jordi Sevilla, président de la société Réseau Electrique d’Espagne (REE) croit que les insfrastructures du pays sont préparées au branchement en masse de véhicules électriques. « Si tous [les V.E.] se branchent en même temps, les plombs ne vont pas sauter », assure-t-il. M. Sevilla estime que le marché espagnol des voitures électriques, qui n’est que de 25 000 unités actuellement, devrait atteindre 2,4 millions d’unités en 2030 et 24 millions à l’horizon 2050. L’objectif est de porter le nombre de bornes de recharge (4 800 actuellement, dont 3 000 publiques) à 50 000 points de recharge publics d’ici à 2030.

M. Sevilla souligne toutefois que « ce que l’on verra en 2050 n’aura peut-être rien à voir avec ces prévisions, parce qu’on ne connaît pas les innovations à venir ». « Nous allons vers un modèle de production et de consommation très différents de ce que nous avons vécu jusqu’ici », dans lequel les énergies renouvelables et le rendement énergétique joueront un rôle important, ajoute-t-il.

Source : EL MUNDO (19/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.