Fermer
France

Le réseau Corri-Door totalise désormais 200 bornes de recharge rapide

Le #Borne de recharge - #Electrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Un frein aux déplacements des véhicules tout électriques sur les grands axes autoroutiers vient d’être levé en France. Le réseau Corri-Door totalise désormais 200 bornes de recharge rapide, des bornes situées en moyenne tous les 80 km et conçues par le groupe Cahors. Universelles, communicantes, adaptées à toutes les marques de V.E. et déployées le long des principaux réseaux autoroutiers français (Sanef, Cofiroute, Escota, ASF, APRR, etc.), elles sont utilisables via l’achat en boutique d’un pass pré-chargé, le recours à un simple SMS, l’utilisation d’un pass Sodetrel ou encore le recours à des badges des membres du consortium (ChargeNow chez BMW et ZE Pass, ainsi que KiWhi Pass chez Renault, par exemple). « Une BMW i3, une Nissan Leaf, une Renault Zoé ou encore une Volkswagen e-Golf peuvent récupérer en charge rapide jusqu’à 80 % de leur autonomie le temps d’une pause de trente minutes environ », souligne le consortium.

Le consortium réunit EDF et sa filiale Sodetrel, mais aussi les constructeurs Renault, Nissan, Volkswagen et BMW. La structure de coopération inter-écoles ParisTech en fait également partie. L’investissement de ce vaste projet de réseau de bornes de recharge rapide s’élève à environ 10 millions d’euros et il est cofinancé à hauteur de 4,85 millions d’euros par l’Union européenne via le programme RTE-T (TEN-T en anglais, pour Trans-European Transport Networks). « La multiplication des points de charge permettra le changement d’échelle du marché des véhicules électriques, car elle est un gage de réassurance pour les automobilistes qui hésitent à franchir le pas de l’électrique », estime Eric Feunteun, directeur du programme véhicules électriques du groupe Renault. (JOURNALAUTO.COM 30/3/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.