Fermer
Madagascar

Le Relais relance la production d’une automobile à Madagascar

Le #Production - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Connu pour son activité de collecte et de valorisation des textiles, le Relais, membre d’Emmaüs France, s’est lancé dans un pari un peu fou : relancer la production d’un véhicule à Madagascar. La dernière version vient de sortir avec un objectif d’en vendre 100 par an à l’horizon 2019.

En rachetant à Madagascar une ancienne usine de fabrication de voitures pour accueillir sa future friperie, Le Relais a eu l’idée de conserver les équipements et les stocks de matières premières pour relancer la production de voitures. L’entreprise a commencé par remettre en état une centaine de voitures puis s’est lancée dans l’aventure de la création de son propre modèle, adapté à la topographie du territoire. Depuis 2009, le Relais malgache construit ainsi une vingtaine de véhicules par an mais ambitionne de passer à une centaine en 2019 avec son nouveau modèle, la Mazana II.

« Nous avons privilégié la fiabilité et la robustesse », indique le constructeur. Le véhicule n’a ni vitres électriques, ni airbag, ni GPS mais est équipé d’une transmission intégrale 4×4 et d’un moteur Diesel Peugeot de 112 chevaux. Il coûte 19 000 euros HT, et n’est donc pas moins cher que la concurrence japonaise et chinoise locale. « La différence est que le véhicule n’emploie que des pièces de qualité », affirme le constructeur qui le destine à des entreprises de location et de tourisme. L’usine fait travailler 70 personnes et participe ainsi à l’économie locale. (AUTOACTU.COM 6/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.