Fermer
France

Le projet européen de voiture autonome Autopilot a été inauguré à Versailles

Le #Conduite autonome - #Technique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le projet européen Autopilot, qui vise à expérimenter le véhicule autonome dans des conditions de circulation réelles, a été inauguré à Versailles Satory le 6 février, annonce l’Institut Vedecom, au centre de l’opération. Aux manettes de cette expérimentation se trouve un consortium d’une quarantaine de partenaires, dont des entreprises parmi les plus importantes du secteur automobile, mais aussi des universités et des représentants d’agglomérations. On y trouve IBM, le Groupe PSA, Continental, Akka Technologies, TomTom, l’Université de Leeds, mais aussi la ville espagnole de Vigo.

Et pour cause, Autopilot fait partie d’un projet plus grand, le programme Horizon 2020 de la Commission européenne. Celui-ci va employer les technologies de l’Internet des objets afin d’améliorer le niveau d’autonomie des véhicules autonomes et d’en évaluer les impacts, prémices à une évolution de la législation dans la zone européenne.

L’institut Vedecom se charge de coordonner les activités qui, au-delà de Versailles Satory, se dérouleront en parallèle sur cinq autres sites pilotes, répartis en Finlande (avec le concours du VTT), en Espagne (CTAG), en Italie (Cnit), aux Pays-Bas (TNO) et en Corée du Sud (ETRI).

En ce qui concerne Versailles, Olivier Berthelot, directeur général des services de la Ville, livrera des détails sur le plan et ses ambitions à l’occasion de la prochaine Conférence Automobile Connectée, au cours d’une table ronde qui impliquera par ailleurs Bosch, Allianz et Navya. (JOURNALAUTO.COM 7/2/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.