Fermer
Etats-Unis

Le programme Porsche Passport attire une nouvelle clientèle aux USA

Analyse de presse de 14H00 - Le #Abonnement - #Distribution - #Porsche
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Aux Etats-Unis, Porsche a lancé un nouveau programme d’abonnement, baptisé Porsche Passport, qui permet aux clients de disposer, pour un tarif mensuel, de différents modèles de la marque.

Ce programme a attiré des clients plus jeunes (en moyenne 5 ans de moins que les acheteurs « traditionnels » de Porsche), et avec un taux de conquête de 80 %.

A Atlanta, où le programme a été lancé, environ 120 personnes ont testé cet abonnement (à un prix mensuel à partir de 2 000 dollars).

L’intérêt de Porsche (et d’autres constructeurs tels que Volvo Cars et Lincoln par exemple) dans ce type d’abonnement reflète l’évolution de l’industrie automobile de la vente de voitures vers la mise à disposition de services de transports.

Actuellement, 65 Porsche sont mises à disposition à Atlanta pour le programme Porsche Passport. Elles seront prochainement remise sur le marché de l’occasion, mais la question de leur valeur résiduelle reste ouverte.

L’autre question soulevée part ce nouveau modèle économique est la place du concessionnaire dans ce programme d’abonnement.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (8/10/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.